le papa... MERCI ! - eNorme
648
post-template-default,single,single-post,postid-648,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.6,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

le papa… MERCI !

le papa… MERCI !

Alors lui… il est dans l’instant présent. Oh mais j’en ai lu des livres sur le développement personnel. C’est une des clefs du bien-être ! La chance qu’il a! D’ailleurs c’est vrai qu’il a l’air bien ! Il profite de l’instant présent. J’aimerai bien y mettre moi dans le moment présent. Sauf que cette histoire, c’est valable quand on a pas une vie quotidienne bien surchargée ou parce que y’a quelqu’un d’autre (moi en l’occurrence) qui doit tout prévoir et être beaucoup dans le futur. Oui, parce que le moindre changement s’anticipe. Puis chez nous, y’en a des choses à prévoir. Je ne reviens pas sur les rendez-vous médicaux, ou administratifs. Je suis déjà en train de prendre rendez-vous avec ma Mairie pour réfléchir à l’accueil d’Emile au centre des loisirs pour Septembre. Je suis déjà à mon centième appel pour essayer de prendre un rendez-vous en génétique à Necker. Je prévois déjà un « week-end de répit » qui aura lieu dans 2 ans.

 

Alors, oui c’est logique. C’est mon rôle. Et puis, déjà il est là, il reste malgré la difficulté. C’est déjà bien. Apres qu’il se laisse un peu porter, c’est un moindre mal. Quand nous dormions peu la nuit à cause des réveils de notre fils, l’organisation familiale a fait que je gérais les nuits, logique n’ayant pas d’activité rémunérée. La situation a fait aussi que je gérais la sortie d’école du petit (de « structure spécialisée » pour être totalement exacte, et « hôpital de jour » pour être précise) à 16h20. Puis je gérais,

les courses, Logique.

Le ménage, logique.

Le rangement, logique.

La bouffe, logique.

Les devoirs de son frère, logique.

Et les crises…, logique.

Bref, une logique qui a fait qu’à la fin, j’étais exténuée et au bord du pétage de câble. Heureusement, je suis bien entourée. Merci la vie. Et alors que mon entourage était venu nous soutenir, j’entends mes parents, remerciant chaleureusement mon homme d’être là, et de soutenir leur fille. Ben j’aime autant vous dire que cela m’a un peu agacé. A quoi ça sert de grandir dans un milieu féministe si c’est pour entendre des conneries pareilles. Y’a un truc visiblement qui leur est passé à côté. Puis un jour il va falloir que les mentalités changent aussi à ce niveau là. Si c’est pas dans notre famille, je vois pas comment ça peut évoluer dans la société. Je vais donc éclaircir un point : Non, il ne me rend pas service en me soutenant. C’est normal. On pas signé pour le meilleur uniquement. Ce n’est pas parce que les choses deviennent difficiles par moment qu’il faut quitter le navire parce que c’est la faute de personne. Il ne le fait pas pour moi, j’espère qu’il le fait pour lui. Il ne me rend pas service à être à mes côtés, il découvre ce que c’est le rôle d’un mari, d’un père, d’un homme. On ne doit pas le remercier pour ça. Ou alors Papa maman, remerciez-moi également. Sauf que forte heureusement, je n’attends aucun merci. Cela étant dit : ça ne m’empêche pas moi-même d’être dans la gratitude (j’ai lu aussi que c’est la deuxième clefs du bien-être) envers mon mari bien évidemment, que j’aime et que je remercie (moi j’ai le droit) d’être à nos côtés. Et envers la vie aussi. C’est peut-être justement grâce aux difficultés que nous nous en sortons bien et qu’on est devenu plus forts, comme notre amour. Je viens de comprendre que les couples qui durent ne sont pas ceux pour qui tout va bien mais sont ceux qui arrivent à surmonter les épreuves. Le handicap En mode leçon de vie !

#handicap #retard de développement #errance diagnostic

#maladie rare #maladie génétique #ReseauENorme #ParentsDifférents #Hors norme #enfant différent

#autisme #autiste #inclusion #enorme

handicap, retard de développement, hors norme, réseau parents d’enfants différents, autisme, autiste

 

instant présent

Aucun commentaire

Publier un commentaire