Mais qu’est-ce qu’il a  - eNorme
611
post-template-default,single,single-post,postid-611,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.6,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Mais qu’est-ce qu’il a 

Mais qu’est-ce qu’il a 

Ça, c’est la première question que je me pose, que tout le monde me pose, et la question qu’on se pose depuis maintenant 7 ans. C’est aussi la question qu’on s’est répété à raison de dix fois par jour lors de son premier été quand il a commencé à chougner… Mais qu’est-ce qu’il a ? me demande sans cesse une amie qui passe les vacances avec moi. Ben, je n’en sais rien. Je ne comprends pas toujours ce qu’il veut. Il gémit beaucoup. Pourtant, jusqu’ici il nous a habitués à la tranquillité. Il mange, il pleure jamais, il ne bouge pas, il fait ses nuits depuis ses 3 semaines. Il est vraiment paisible, ça fait du bien et ça nous change de son frère Clément ! Il devrait marcher, et il ne sait même pas se mettre assis. Son corps le frêne dans ses désirs de mouvements. Pas de quoi trop s’inquiéter quand même, les médecins se veulent rassurant alors, profitons. Arrêtons de vouloir toujours aller trop vite. Et laissons les enfants se développer à leur rythme. J’espère simplement qu’il n’a pas mal. Emile est un rêveur, comme son frère. Sauf que lui, quand il rêve, il n’est pas complètement là. Absolument pas même. On dirait presque que plus personne n’existe quand il rêve éveillé. Et il rêve assez souvent. Tout le temps même. Pas que la nuit, en journée également, il rêve les yeux ouverts. En fait, il se met dans sa bulle et il a du mal à être avec nous. « Il est parti dans son monde » dit son frère. On aimerait tous y aller pour voir comment c’est ! Et ce qu’on aimerait surtout c’est qu’il vienne dans notre monde à nous. Il est sage, c’est reposant, c’est calme, mais c’est un peu bizarre… ?

Son frère, Clément, comprend bien le monde dans lequel il s’isole, fait de nuages au niveau du sol empli de petites créatures merveilleuses et délicates, de fleurs et de milliers de papillons, de couleurs et d’un arbre où sentir la nature. Nous acceptons son monde et nous acceptons ses particularités mais nous souhaitons peu à peu lui faire découvrir le nôtre, fait lui aussi, de joie, d’expériences sensorielles et d’amour.

(écrit en 2011)

#handicap #retard de développement #errance diagnostic #retard des acquisitions inexpliqué

#maladie rare #maladie génétique #ReseauENorme #ParentsDifférents #Hors norme #enfant différent

#autisme #autiste #inclusion #LOVE

Aucun commentaire

Publier un commentaire